logo
signature

Arthur Dorval

Arthur Dorval, fils d’un grand marchand d’art, a toujours vécu dans la familiarité de la peinture, a côtoyé des artistes, a grandi entouré d’œuvres d’art. C’est tout naturellement qu’il a fait ses classes dans la prestigieuse école d’art de Saint Luc à Tournai. Il a retenu que Wassily Kandinsky a ouvert la voie de l’abstraction par sa tentative de saisir la réalité essentielle du monde dans une expression personnelle ; que Piet Mondrian a lutté contre l’élément subjectif pour réduire les formes à leurs composantes géométriques ; de son compagnon de route de De Stijl, Georges Vantongerloo, il a appris que « l’art est une science et non une fantaisie et que grâce à des opérations mathématiques, les chiffres ou les nombres sont des produits du cerveau comme les arts, les sciences et la philosophie. » A ces illustres pionniers de l’abstraction il n’a pas oublié d’associer Auguste Herbin qui utilise la couleur comme élément essentiel de construction, Georges Dewasne qui joue des luminosités pour faire deviner la troisième dimension, Alberto Magnelli et ses merveilleuses épures sur aplats colorés, Serge Poliakoff qui rend toutes leurs vibrations aux couleurs et aux lumières. Ces sources, ces références, associées aussi bien à l’Op Art de Victor Vasarely, Vera Molnar, Bridget Riley qu’aux artistes de l’Ecole de Paris des années 1950, Alfred Manessier, Jean Bazaine, Gérard Schneider, Edouard Pignon, Ladislas Kijno… vont féconder les recherches du jeune artiste. Les analyses du peintre trouvent aussi leur soubassement dans de nombreuses sources philosophiques et spirituelles ainsi que dans les mathématiques, la géométrie et la physique.

site en construction

firstImage
secondImage
thirdImage
fourthImage
firthImage
sixthImage
seventhImage
eightImage
ninethImage

CONTACT

logo
logo
logo

You have no items here